Actualité

Les notes de la Juve face à l’Inter

14e victoire de suite pour la Juventus entre Serie A et Coppa. Un sec 3-0 refilé à une Inter trop fade et qui place les joueurs d'Allegri en bonne posture en attendant le match retour, prévu le 2 mars prochain. Voici les notes* des bianconeri qui ont pris part à la rencontre. 

Neto 6 : Match de sénateur pour le gardien brésilien qui n’a eu que deux ballons à négocier. Belle envolée en seconde mi-temps, pour la frime. Difficile pour un gardien de se montrer plus dans cette équipe.

Caceres 5,5 : Marty a été le moins serein défensivement. A la traîne sur quelques actions en première mi-temps, il se paye un contrôle du bide en seconde. Manquant de peu la mimine en pleine surface. Dans ces cas là, risquer c’est fauter. D’autant plus que ce soir, Coupe-vent n’avait pas les yeux en face des trous.

Bonucci 6,5 : Un match signature pour le pilier bianconero. Des crochets, des ouvertures, un placement défensif de patron. Leo est vraiment proche de la vérité. A lui de confirmer lors d’un grand rendez-vous. Disons, au hasard, contre le Bayern en huitièmes ?

Chiellini 6 : Du sacrifice, du pressing. Quelques montées dégueulasses mais pleines d’envie dont lui seul a le secret. Un match béton pour Chiello qui est directement entré dans le rythme du match. Solide.

Cuadrado 7 : Sambaman était insaisissable ce soir. Et c’est son collègue Murillo qui en a fait les frais. En cette période de mercato, on parle beaucoup de sa permanence au club. De quoi le motiver. Remplacé par Padoin

Pogba 6 : Tactiquement impeccable, il joue avec une aisance pleine d’arrogance qui énerve ses adversaires comme son entraîneur. Encore et toujours, Paulo pèche par excès de zèle mais brille quand la nuit se fait noire. Le talent.

Marchisio 6,5 : En l’absence de Buffon, le véritable capitaine de l’équipe c’est lui. Il replace ses coéquipiers sur le terrain, distribue à tout bout de champ et défend ses camarades auprès de l’arbitre. Pacifiquement et avec classe. Toujours.

Asamoah 6,5 : Très bonne prestation du Ghanéen qui retrouve peu à peu ses jambes, pour le plus grand bonheur des tifosi bianconeri. Techniquement, sa seconde période est un modèle du genre. Il distribue le ballon pour Mandzukic sur le second but et décale Dybala pour le troisième. Asa’s back.

Evra 6 : Pat’ n’a rien d’un pré-retraité. Ce soir, il a dévalé son couloir gauche comme un jeune ailier de Primavera. De plus en plus présent offensivement, sa saine concurrence avec Alex Sandro lui fait visiblement du bien. Remplacé par Alex Sandro.

Mandzukic 5,5 : Son association avec Morata n’est pas des plus naturelles. Les deux joueurs peinent à jouer ensemble, à se trouver. Résultat, trop peu de ballons reçus par le Croate ce soir et des courses dans le vide. Remplacé par Dybala.

Morata 7,5 : “Les buts c’est comme le ketchup, ça arrive d’un coup” disait Cristiano Ronaldo en 2010. A la fin du match, la bouteille de Morata est encore un peu pleine, bien qu’il l’ait bien vidée. Dommage pour son triplé manqué en fin de match.

Dybala 7 : Porté par les dieux, Paulo s’amuse et régale. Il profite d’une liberté immense, jouant où il veut et comme il l’entend. Il sent le but et le jeu. Il sent le foot. Il sent le génie.

Alex Sandro non-noté

Padoin non-noté 

Allegri 7 : Système de jeu inchangé pour Max ce soir. Avec les titularisations d’Asamoah et de Morata, il a trouvé les réponses qu’il cherchait. L’équipe tourne les yeux fermés. Sa Juventus sait quand jouer et quand défendre. Elle gère son match comme elle l’entend et interprète à merveille chacune des phases de la rencontre. Un travail de fond qui paye. L’objectif à présent est de garder cette dynamique jusqu’au Bayern. Pas si simple…
*Le barème est italien
Source:http://www.calciomio.fr

laisser un commentaire

J'ai un Gravatar Suivre ce topic