Actualité

La Juventus tombe à Bari

Au terme d'une rencontre spectaculaire et très débridée, Bari dans son antre de San Nicola a pris le meilleur sur la Juventus (1-0). Donati signe une merveille de but à la 43e minute. Pour la Juve, ce n'est pas encore cela.





Italie, 1ere journée



Bari - Juventus: 1-0

But: Donati (43e)



Il y a des signes qui ne trompent pas. Del Neri est venu en début d'été à Turin avec des certitudes, des ambitions. Il a pris des décisions, comme celle de (vouloir) garder Trezeguet, où celle de faire jouer Diego comme un véritable attaquant, et ses premiers résultats, tant en matchs amicaux qu'en matchs officiels (4 matchs de préliminaires d'Europa League, 4 victoires), ont été plus qu'encourageants. Mais cette semaine, ses dirigeants, Marotta en tête, ont décidé de vendre Diego à Wolfsburg (16 millions) et de libérer David Trézeguet. Comble de malchance pour Del Neri, Amauri s'est blessé pour près d'un mois. Quagliarella, arrivé il y a quelques jours, a donc débuté avec Del Piero en attaque face à Bari.



Une équipe pleine de bonne volonté



Et ce n'est pas la raison de la défaite. En soi, les Turinois ont effectué un match enlevé, offensif, à l'image de Marco Motta, latéral droit volant, un des hommes les plus en vue de ce début de soirée. Mais Bari a réalisé le match parfait. Bien en place défensivement et capable de sortir de sa moitié de terrain de manière incroyable, grâce à un football vertical de grande classe, Barreto, Ghezzal et Alvarez ont donné du fil à retordre à la défense zébrée dès lors qu'il était possible d'exploiter le moindre espace. En toute fin de première période, Massimo Donati (43e) a de l'intérieur du pied gauche envoyé un caviar dans la lucarne de Storari, impuissant.



Les Turinois ne se sont pas démontés. Krasic, titulaire et actif sur son couloir droit en première période, a cédé sa place à Martinez en seconde, qui n'a rien eu à lui envier au niveau de l'engagement. Quagliarella et Del Piero ont su à quelques reprises créer le danger mais Masiello (qui vient d'ailleurs de la Primavera bianconera) a été impérial en défense, pour les Baresi. Et les tifosi bianconeri de se demander ce qui a changé cet été. Car la Juventus a montré les mêmes lacunes que l'année dernière. Une volonté très vite tuée dans l'oeuf par une incapacité à gérer les contres adverses. Del Neri a encore du boulot. Espérons que Marotta et consorts ne viennent pas tenter de lui expliquer son métier...













[size='9']goal.com[/size]







[center]| Retour sur toute l'actualité de juventus.fr |

laisser un commentaire

J'ai un Gravatar Suivre ce topic