Actualité

LDC 2019-2020/J-1 : Que retenir de la prestation de la Juventus

La nouvelle saison Européenne a débuté en Champions League mardi dernier et s’est poursuivi le mercredi avec des affiches aussi alléchantes les unes que les autres. Deux jours durant, comme il est de coutume, les stades européens ont accueilli les diverses rencontres entrant dans le cadre de cette première journée. L’une des rencontres ayant attiré l’attention du public sportif, à l’instar de la plateforme betfirst.dhnet.be, est sans aucun doute l’affiche ayant opposé l’Atlético Madrid à la Juventus de Turin en Espagne dans la poule D. Au terme d’une rencontre riche en but et à rebondissement, les deux formations se sont séparées dos à dos sur un score de 2 buts partout. Que retenir de cette explication qui a tenu toute ses promesses ?
La prestation de la Juventus peut se résumer en deux grandes parties. Dans un premier temps, les poulains de Maurizio Sarri ont fait preuve d’efficacité, puis une fébrilité défensive qui devient d’ailleurs récurrente.

La bonne partie

Après un nul de 0-0 en première mi-temps, la Juventus est revenue avec de meilleures intentions. Elle a inscrit d’abord le premier but par l’intermédiaire Juan Cuadradro juste au retour des vestiaires. A la 65ème minute, le français Blaise Matuidi va corser l’addition pour les visiteurs. En plus de marquer, la Vieille dame avait légèrement la possession de la balle. Certes le jeu était un peu serré à cause des deux forces en présences, mais Higuain et ses partenaires avaient le jeu en main. Si l’on se réfère à la situation de la saison dernière dans le même stade de Wanda Metropolitano, la Juve a mieux gérer ses temps forts et a été plus réaliste. Ceci est un bon point pour les Italiens. Le réalisme et la lucidité devant les buts étant la clé de tout succès dans les grandes compétitions, le club en a besoin. Il faut rappeler qu’il leur avait manqué cela pour passer le cap des quarts de finale la saison dernière face à l’Ajax d’Amsterdam.

Un bon point pris

Avec un peu de recul, le match nul à l’extérieur n’est pas un si mauvais résultat pour Cristiano Ronaldo et ses partenaires. Il s’agit d’un nul qui comptera cher dans le décompte final à la fin de la phase des poules. Les tirages au sort des huitièmes de finale étant fait de sorte que les premiers des poules rencontrent les deuxièmes, donc un adversaire visiblement plus faible, ce point pris jouera beaucoup dans la balance. Il pourrait permettre à la Juventus de s’emparer de la première place du groupe en fin des comptes. Le boulevard serait plus ou moins ouvert pour la suite de la compétition.

Le mauvais côté : La fragilité défensive

Si la Juventus peut se targuer d’avoir fait une bonne opération en allant accrocher l’Athlético Madrid à domicile, elle peut nourrir aussi des regrets car ayant laissé filer 3 précieux points en ce début de compétition. En effet, après avoir mené au score (2-0), elle s’est faite rattrapée par la patrouille des Colchoneros en toute fin de partie. Savic va d’abord réduire le score à la 70ème minute pour les siens avant que Herrera ne sauve définitivement le meuble à la 90ème. Au coup de sifflet final, le marquoir indique ATM 2-2 Juventus. Une fois de plus, la fragilité défensive de la Dame est remise en cause. En championnat face aux Napolitains, cela c’était déjà fait ressenti. Après avoir mené 3-0, ils se sont fait remonter au score. Il a fallu un but contre son camp du Sénégalais Kalidou Koulibaly pour les voir partir avec le gain de la partie. S’il y a un aspect qu’il faut revoir, c’est bien sûr cette fragilité défensive. Il faut être concentré du début jusqu’à la fin d’une rencontre. Un match se termine au dernier coup de sifflet de l’arbitre, pas avant.

Une bonne équipe de l’ATM

En dépit de tous les départs, l’ATM a tout de même été à la hauteur de l’affiche. Les recrutements faits par Diego Simeone ont payé. Il a su transmettre cette volonté de ne rien lâcher jusqu’au bout à ses poulains comme il l’a fait avec Godin et autres. Du début jusqu’à la fin, ils se sont battus pour arracher ce résultat. Un point vaut mieux que rien.
La Juventus de Turin est repartie de l’Espagne avec un point ce mercredi pour le compte de la première journée de la Champions League. Au cours de la rencontre, le club Italien a montré de bonnes choses, mais aussi de mauvaises. Il va falloir alors corriger ce qui n’a pas marché pour évoluer.
 

laisser un commentaire

J'ai un Gravatar Suivre ce topic