Actualité

La Juventus Turin s’impose à Milan (0-2)

SERIE A – Deux buts de Mario Mandzukic et Cristiano Ronaldo ont permis à la Juventus Turin d’enchaîner une 11e victoire en 12 journées et de mettre un terme à la série de 3 succès de l’AC Milan, dimanche (0-2). La Vieille Dame reprend ses 6 points d'avance sur Naples en tête de la Serie A.
La Juventus Turin a déjà digéré sa défaite face à Manchester United en Ligue des Champions (1-2).En déplacement à San Siro avant la trêve internationale, les Bianconeri n’ont pas tremblé, ni douté, face à des Rossoneri volontaires, mais encore trop limités pour bousculer la Vieille Dame. Grâce à des buts signés Mario Mandzukic et Cristiano Ronaldo, la Juve, toujours invaincue en Serie A, reprend six points d’avance sur le Napoli au classement. Côté AC Milan, on retiendra surtout la soirée cauchemardesque de Gonzalo Higuain, qui a raté un penalty puis s’est fait expulser pour avoir passé ses nerfs sur l’arbitre.N'oubliez pas de profitez de la réduction pour PMU en ligne afin de parier sur votre club préféré dans ce championnat. 

La Juventus Turin avait sorti bon plus beau costume  de patron pour aller défier l’AC Milan, impérial chez lui cette saison. Et c’est peu dire que les Bianconeri, impeccables tactiquement, ont su faire régner leur loi dans un antre pourtant hostile. De retour de blessure, Mario Mandzukic n’a pas trop tardé à se signaler en reprenant de la tête un centre d’Alex Sandro (0-1, 8e). Derrière, face à des Milanais courageux mais imprécis, ils se sont contentés de gérer jusqu’à ce que Cristiano Ronaldo plie l’affaire dans une position de renard des surfaces (0-2, 81e). Même si la Vieille Dame aurait pu se mettre à l’abri plus vite, par exemple au moment où Paulo Dybala a touché les montants avec un coup franc bien brossé (57e).

Higuain a vécu un cauchemar

Le symbole de la soirée aura finalement été Gonzalo Higuain, qui s’est démené sur le front de l’attaque mais a manqué de réussite. Et alors qu’il aurait pu égaliser sur penalty sans un Wojciech Szczesny impérial et aidé de son poteau (41e), il a laissé ses partenaires à dix en faisant éclater sa frustration. Après une faute sur Mehdi Benatia synonyme de carton jaune, il a pris l’arbitre à partie. Expulsion logique et sortie au bord des larmes pour l’ancien joueur de la Juve à qui le choc tenait à coeur (83e).
Tout roule, en revanche, pour la Juventus Turin, qui signe un onzième succès en douze journées de championnat pour porter son avance à six points sur le Napoli et à neuf sur l’Inter Milan, battu par l’Atalanta. Le Milan AC restait sur une série de trois victoires de suite en Serie A, le voilà ramené à ses études par l’ogre turinois.
Source:eurosport

laisser un commentaire

J'ai un Gravatar Suivre ce topic