Actualité

Le coût réel des transferts dans l'industrie du football

Alors que la Coupe d’Europe vient de prendre fin, et alors que la Coupe du Monde de Football bat son plein, les clubs ne perdent pas de temps quant au recrutement de leurs joueurs pour la saison prochaine, et la Juventus n’y échappe pas. Après plusieurs annonces de joueurs qui devraient venir rejoindre l’équipe de Turin pour la saison prochaine, ainsi que celle du départ du mythique gardien de la Juventus Gianluigui Buffon, c’est un transfert qui retient l’attention de toute le monde en ce moment, celui d’Aleksandr Golovin.
 
Aleksandr Golovin, le milieu de terrain russe qui a fait l'objet de beaucoup d'attention cet été, est un homme en demande. La Juventus le veut. La Juve a même déposé une offre ou deux pour essayer de l'obtenir avant que le reste des équipes avec des gros billets à travers l'Europe essaie de gâcher la fête, leur dernière offre s’élevant à 19 millions d’euros, mais ces offres ont été rejetées par le club actuel de Golovin, le CSKA de Moscou.
 
Ce transfert, ainsi que tous les autres à venir cet été vont alimenter les médias et la passion des amateurs. Ceux-ci ne sont pas toujours au courant des coûts réels ainsi que des règles qui s’appliquent à un transfert dans le monde du football. Mais quelle est la réalité de ces transferts ?
 
Il existe de nombreux mythes largement répandus sur la façon dont l'industrie du football fonctionne, en particulier en ce qui concerne les finances. Ceci est dû en grande partie à un manque délibéré de transparence - principalement en ce qui concerne les frais de transfert et les salaires - qui contraste fortement avec la NBA et la NFL, où les coûts des joueurs sont publiquement rapportés. Avec des clubs de football privés et libres de la plupart des normes de compte-rendu publics, les fans reçoivent la plupart de leurs informations sur les coûts des joueurs et les salaires par le biais des médias, et c’est parfois un manque de compréhension qui entraîne une déferlante de mépris et de dérision de la part des médias et du grand public envers l’industrie du football.

L’augmentation des coûts de transferts est entre autre liés à l’inflation générale, mais il y a également d’autres raisons. Globalement, les frais de transfert en Premier League ont été multipliés par 40 depuis 1990, selon le Times, les droits TV, les marchandises et les revenus des matchs ont contribués à cette augmentation, et les experts pensent que les prix devraient continuer d’augmenter en cette période d’hyperinflation de l’industrie du football.
Certains pensent que la folie du transfert pourrait bien prendre fin en 2019, cependant, de façon réaliste nous pouvons nous attendre à ce qu'elle empire avant qu'elle ne s'améliore. Le caractère hyper-compétitif de l'industrie du football encourage la prodigalité et, tant que les clubs ont la capacité de dépenser des sommes colossales, ils le feront.
id="ultimedia_wrapper">

laisser un commentaire

J'ai un Gravatar Suivre ce topic